France
France
Annuaire Citoyen

Les départements de France Les départements de France

Cliquez l'image ou le titre pour accéder au département

AINAINAIN
55
entreprises

Partagé entre quatre régions traditionnelles, le département de l'Ain se divise entre plaines à l'est et monts du Jura à l'ouest. À l'ouest, la Bresse, située entre la Saône et l'Ain, est région de plaine célèbre pour, entre autre, ses volailles. La Dombes, située au nord-est de Lyon, est un immense plateau aux multiples étangs et connait une forte activité piscicole représentant 20% de la production nationale. Le Bugey, situé entre Lyon et Genève, est marqué par ses reliefs et délimité au nord par Oyonnax et Belley au Sud. Le pays de Gex, situé entre lac Léman et massif jurassien, se laisse naturellement attirer par Genève dont il est très proche.

AISNEAISNEAISNE
23
entreprises

L'Aisne, comme de nombreux département français, doit son nom à la rivière éponyme le traversant. Formé de quatre régions naturelles, l'Aisne est région de plateaux, les rivières y sont encaissées, et voit quelques reliefs dans sa partie Est appuyée sur les contreforts du massif des Ardennes, en Thiérache.

Terres de cultures intensives présentant betteraves et blés, l'agriculture et les industries agro-alimentaires sont les secteurs économiques principaux du département. L'industrie de l'Aisne est généralement en difficulté avec de nombreux sous-traitants subissant de plein fouet les coups de massue de la mondialisation.

Le département est aussi producteur de champagnes et des célèbres maroilles, fromages bénéficiant d'une AOC depuis 1955.

ALLIERALLIERALLIER
63
entreprises

Avec ses sept régions naturelles, le département de l'Allier et ses vallons, bénéficie d'une situation stratégique au coeur du territoire national. Fort de son tissu industriel diversifié, voyant la présence de gros groupes internationaux, l'Allier voit aussi la présence de multiples PME dynamiques.

Ces facteurs, associés à un savoir-fire remaquable, n'ont pas empêché l'existence d'un tissu artisanal passionnant et fortement influencé par ses régions naturelles remarquables et un thermalisme centré sur Vichy et reconnu par tous.

ALPES-DE-HAUTE-PROVENCEALPES-DE-HAUTE-PROVENCEALPES-DE-HAUTE-PROVENCE
210
entreprises

Le département des Alpes-de-Haute-Provence déborde de richesses, qu'elles soient géologiques, historiques, architecturales ou patrimoine militaire. Vos balades haute-provençales pourront vous mener vers le Mercantour aux paysages alpins remarquables. Peut-être vos pas vous mèneront vers les gorges du Verdon, impressionnantes. Les chemins du département peuvent aussi vous mener vers le Lubéron ou toutes les pierres ont une histoire à vous conter... Et partout, dans les Alpes-de-Haute-Provence,vous pourrez déguster et découvrir les produits du terroir et faire travailler nos producteurs et entreprises locales.

ALPES-MARITIMESALPES-MARITIMESALPES-MARITIMES
99
entreprises

Les Alpes-Maritimes, limitrophe de l'Italie, vit essentiellement du tourisme. La renommée internationale de la Côte-d'Azur, son climat favorable, son ensoleillement et un art de vivre favorisent largement le département. Les Alpes-Maritimes voient un littoral fortement urbanisé et un arrière-pays plutôt dépeuplé mais profitant de l'existence d'une dizaine de stations de ski dont, entre autre, Isola 2000. Le littoral et ses grandes agglomérations, comme Nice, est une destination touristique ou résidentielle fortement prisée.

Le département, avec Grasse, est une place importante pour le secteur des parfums, arômes et senteurs. Cette ville et sa région, traitant 10% du marché mondial de la parfumerie, voit l'existence de parfumeries célèbres de par le monde.

ARDÈCHEARDÈCHEARDÈCHE
100
entreprises

Le département de l'Ardèche n'est pas qu'un pays de chataignes mais un de ces départements débordants de richesses et diversités. Ses volcans lui ont apporté des sources aux eaux étonnantes. Ses vallées, se vignobles ont crée une Ardèche verte bien agréable. Le centre voit ce Mont Gerbier de Jonc aux sonorités rappellant les classes d'écoles primaires et ses apprentissages. Le sud, est connu pour ses gorges et ses paysages remarquables. L'Ardèche, un beau département.

ARDENNESARDENNESARDENNES
40
entreprises

Le département des Ardennes, avec la vallée de la Meuse, ou celle du Semoy, présente bien des atouts naturels. Territoire ayant vu les trois conflits franco-allemands se dérouler sur son territoire, le département des Ardennes est aussi un haut lieu de mémoire. Département le plus industrialisé de la région, souffrant des crises industrielles successives, le département des Ardennes est un territoire aux terroirs d'une grande et savoureuse richesse.

ARIÈGEARIÈGEARIÈGE
71
entreprises

L'agriculture ariégeoise représente 42% de la surface du département avec une prédominance de l'élevage et cultures céréalières; la forêt représente aussi un secteur et surface importante. Comme pour tout le territoire, le nombre d'exploitations est en constante diminution et voit les surface des exploitations allant croissant. L'industrie de l'Ariège se concentre sur sept activités principales dont l'agro-alimentaire, la métallurgie, les textiles, le secteur des plastiques ainsi que l'électronique. Les industries du bois sont aussi bien présentes et favorisées par ce département fortement boisé. le secteur du tourisme induit près de 2000 emplois directs et induit près de 3000 emplois indirects. l'Ariège bénéficie du massif des pyrénées et de multiples sites historiques ayant marqué le département. Préhistoire et ses grottes, Cathares et leurs châteaux, Comtes de Foix et leur patrimoine, paysages et découvertes émailleront votre séjour avec grandeur.

AUBEAUBEAUBE
22
entreprises

Le département de l'Aube voit 63% de son territoire dédié à l'agriculture qui se partage entre grandes cultures et cultures viticoles dans ces terres de Champagne qui virent naitre le divin breuvage. Si les grandes cultures voient des superficies moyennes s'élevant à 140 hectares, la viticulture professionnelle tourne autour des 5 hectares et exporte ses Champagnes dans le monde entier.
Corolaire d'une agriculture puissante, l'agro-alimentaire est le premier employeur de ce département de l'Aube qui bénéficie d'une industrie diversifiée dont le premeir poste est l'industrie mécanique. Alors que l'industrie textile souffre et décline partout en France, l'Aube compte deux grosses entités avec Petit Bateau et Lacoste.
Au niveau du tourisme, le département peut s'appuyer sur sa proximité parisienne et ses atouts propres comme la ville de Troyes, le monastère de Clairvaux, ses forêts et paysages de Champagne soutenus par une offre riche et diversifiée.

AUDEAUDEAUDE
75
entreprises

Le premier secteur économique du département de l'Aude reste toujours la viticulture avec 38% du territoire qui y est consacré et plusieurs AOC comme le Minervois ou le vin des Corbières; elles soulignent la qualité de ses terroirs et de ses vignobles. Si, comme partout, les industries traditionnelles sont en déclin, le département voit la présence d'entreprises dynamiques comme Lafarge ou les Salins du Midi.

Le tourisme est favorisé par un ensoleillement remarquable, un riche patrimoine architectural et historique et des sites naturels impressionnants. Nous sommes en plein pays Cathare dont la douloureuse fin a profondément marqué l'Histoire.

AVEYRONAVEYRONAVEYRON
186
entreprises

L'Aveyron est toujours un département où agriculture et activités traditionnelles tiennent place importante. Le département de l'Aveyron aura aussi su donner une notoriété internationale à deux produits traditionnels que sont le Roquefort et les couteaux de Laguiole, commune qui a aussi donné son nom à un fromage local. Le vignoble du département est sans doute moins connu que le Roquefort mais mérite attention, comme les vins de Marcillac, les côtes de Millau, le vin d'Estaing ou, qui vient de retrouver vie, le vin de Conques...

BAS-RHINBAS-RHINBAS-RHIN
56
entreprises

Le département du Bas-Rhin avec Strasbourg, ses multiples châteaux dont le Haut-Koenigsbourg dominant la plaine alsacienne, ses villages si charmants, sa cathédrale de Strasbourg qui élance ses flèches comme pour flirter avec le ciel, ses musées, ses fêtes villageoises, son patrimoine culturel et sa gastronomie, ses artisans et ses activités, ses vignobles et ses bières...

Que dire de plus sur le département... Vous y avez tout, sauf les océans ! ...

BOUCHES-DU-RHÔNEBOUCHES-DU-RHÔNEBOUCHES-DU-RHÔNE
73
entreprises

Avec Marseille comme poids lourd, le département des Bouches-du-Rhône est le premier département de la région Paca. Le département reste le premier pôle industriel de la région avec des espaces comme l'étang de Berre et voit le premier port de commerce de France avec Marseille. L'agriculture occupe un peu plus de 30% du territoire et est d'une grande diversité allant de la riziculture et élevages en Camargue aux productions fruitières, légumières ou viticoles. L'agriculture représente approximiativemnt 4% de la population active. Le patrimoine touristique du département est d'une grande richesse et mélange l'Histoire et les paysages naturels, villes comme Marseille et espaces suavages comme la Camargue ou les Alpilles...

CALVADOSCALVADOSCALVADOS
2
entreprises

Longtemps profondément rural, le Calvados se modifie rapidement. Si, comme dans tous les départements, la part de l'Agriculture décroit, le Calvados voit l'émergence de nouveaux secteurs industriels comme l'électronique en parallèlle avece des secteurs plus traditionnels comme l'automobile, concentrée autour de Caen. Le Calvados est un haut lieu touristique et les plages du débarquement du 6 juin 1944 le point le plus visité du département. L'agriculture du département a donné quelques célèbres fromages dont les Camemberts, Pont-l'Evêque, Livarot favorisés par un élevage laitier puissant.

CANTALCANTALCANTAL
92
entreprises

Célèbre pour son fromage, le Cantal est un département essentiellement agricole et touristique. Il existe néanmoins une forte industrie agroalimentaires liées à cette agriculture; elle compte plus de 300 entreprises et 50% de l'emploi salarié du département. Les monts du Cantal virent une importante industrie du bois qui, si elle a perdu de sa puissance, est encore remarquable par son savoir-faire et voit de belles unités et réalisations.

Activité majeure du département, le tourisme, qu'il soit hivernal ou estival, est favorisé par un riche patrimoine, par la diversité de ses paysages.

CHARENTECHARENTECHARENTE
36
entreprises

L'agriculture de la Charente représente approximativement 6400 entreprises pour 10,000 emplois. Dominé par la production de spiritueux représentant près de 50% des revenus agricoles du départemnent, et un Cognac dominant les exportations du département, l'agro-alimentaire Charentais voit son secteur laitier en déclin. Côté industriel, le département de la Charente connait plusieurs beaux succès avec, entre autre Atlanpack fédérant 180 entreprises et 1° secteur industriel du département ou Magelis, 2° centre français de production d'images avec 20 studios actifs. Le tourisme du département de la Charente bénéficie de multiples atouts touristiques. Riche de son patrimoine architectural, le département est aussi dépositaire de sites naturels et patrimoines immatériels remarquables et à découvrir...

CHARENTE-MARITIMECHARENTE-MARITIMECHARENTE-MARITIME
285
entreprises

L'argiculture deu département de la Charente-Maritime représente approximativement 5000 entreprises pour environ 11.000 personnes. Si l'agriculture occupe 6% des emplois, elle génère, comme dans tous les départements, de nombreux emplois en amont et en aval, come dans l'agro-alimentaire. Autres activités du secteur primaire, la pêche et ostréiculture avec un département produisant près de la moitié des huitres creuses de France. Les tonnages de la pêche, comme partout, sont en baisse. Les secteurs les plus importants du secteur secondaire sont l'agro-alimentaire et bâtiment. La Charente-Maritime bénéficie de son littoral et de son patrimoine bien riche pour proposer de multiples activités touristiques avec de spoints forts comme le marais poitevin, la Rochelle, le Saintonge ou le Futuroscope.

CHERCHERCHER
37
entreprises
CORRÈZECORRÈZECORRÈZE
2
entreprises

Département de la région Limousin, la Corrèze est un département où l'agriculture tient une grande place, avec l'élevage caracolant en première place; la race Limousine prédominant le secteur. La forte tradition artisanale corrézienne voit plus de 6000 entreprises faire vivre le département. Secteur important, l'artisanat est aussi créateur d'emplois et détenteur d'un savoir-faire important. Ce secteur voit toujours des activitées existantes dans l'habillement, le cuir, avec une prédominance dans letravail du bois et du meuble. Le secteur du tourisme représente 2 millions de nuités. Avec ses vallées profondes, ses verts paysages, son patrimoine, la Corrèze possède des cartes touristiques importantes.

CORSE-DU-SUDCORSE-DU-SUDCORSE-DU-SUD
17
entreprises

L'industrie est le point faible de l'économie du département de la Corse-du-Sud; l'insularité, par ses contraintes, est un handicap et le département n'a jamais connu de développement en ce sens. La majorité des entreprises industrielles ne dépendent pas de sièges extérieurs à l'île; cela leur permettant de mieux résister aux chocs économiques. L'Agriculture de Corse-du-Sud fut, quant à elle, pénalisée par ses sols et ses reliefs. Remédiant à ces handicaps, de nombreux agriculteurs se sont lancés dans le Bio; la Corse-du-Sud arrive en 3° position pour la production de produits naturels voit ses surfaces allant croissant. Le tourisme en Corse-du-Sud est, comme pour toute l'île, l'activité économique première. Les charmes de la Corse ne sont plus à décrire.

CÔTE D'ORCÔTE D'ORCÔTE D'OR
44
entreprises

L'agriculture de la Côte d'or, département centré sur Dijon, se caractérise par ses vignobles renommés. En ces terres naissent les Côtes de Beaune et autres vins de Bourgogne passionnants. L'agriculture du département voit non seulement ses productions viticoles protégées par une trentaine d'AOC mais aussi ses productions moutardières elles aussi maintenant protégées. Conséquence de cette agriculture, l'industrie agroalimentaire est représentée par quelques grands groupes comme, entre autre, Amora. Le patrimoine côte d'orien est d'une grande richesse dont l'abbaye de Fontenay, l'Hospice de Beaune, Dijon, Alésia et le trésor de Vix ne sont que quelques exemples.

CÔTES-D'ARMORCÔTES-D'ARMORCÔTES-D'ARMOR
118
entreprises

Comme tous les départements bretons, les Côtes d'Armor sont partagées entre les terres et les mers, entre cultures maritimes et cultures paysannes. Le patrimoine du département est d'une richesse inouie. Patrimoines religieux et historiques, naturels et architecturaux s'entremêlent, vous êtes au coeur du Trégor et du Goelo, pays traditionnels de Bretagne.

CREUSECREUSECREUSE
24
entreprises
DORDOGNEDORDOGNEDORDOGNE
4
entreprises

la diversité du patrimoine et les richesses de la Dordogne ne sont plus à démontrer. Riche d'Histoire, riche de culture, riche de diversités agricoles, la Dordogne reste principalement tournée vers l'agriculture et l'élevage. Conséquence directe de cette orientation, son industrie est dominée par les industries agroalimentaires et ses produits réputés comme les vins, les foies gras et fruits comme les noix.

La Dordogne est une région touristique et, habitat ancien, un haut lieu de notre préhistoire et de notre histoire.

DOUBSDOUBSDOUBS
2
entreprises

Avec Besançon comme préfecture, le Doubs reste le département leader de l'horlogerie française avec des marques comme Younger et Bresson. Appartenant au massif jurassien, ce département jouit aussi de beaux atouts touristiques qu'il a bien su mettre en valeur, sans oublier les multiples facettes de son artisanat et de ses filières d'excellence qui ne demandent qu'à être plus connues de tous.

DRÔMEDRÔMEDRÔME
28
entreprises

L'agriculture du département de la Drôme représente 560 millions d'€ de CA en 2010 pour un peu plus de 12 000 emplois permanents; ceci plaçant la Drôme en première place régionale. Largement diversifiée, l'agriculture drômoise est grande productrice de fruits à noyaux comme les abricots mais aussi très actives dans les productions légumières. Terre viticole et oléicole, les qualités et spécificités de l'agriculture drômoise est soulignée par 19 AOC et 12 IGP. Représentant 15% des entreprises, l'agriculture domine largement l'industrie qui représente 6% des entreprises drômoises. Le tourisme est un secteur fort du département. Les paysages variés allant de la Drôme des collines aux reliefs alpins du Vercors en passant par la plaine de Valence, les multiples villages et paysages, l'art de vivre, les produits du terroirs et autres multiples atouts ne peuvent que favoriser ce département.

FINISTÈREFINISTÈREFINISTÈRE
193
entreprises

Ici, vous arrivez au bout du monde européen et, devant vous, il n'y a plus qu'un immense océan. Le Finistère, avec ses côtes découpées, ses îles de Sein, de Molène, de Ouessant, son grand port militaire de Brest et ses villes aux centres historiques grandioses comme Quimper ou Locronan, sa ville close de Concarneau... Un grand programme pour une Cornouaille dynamique !

GARDGARDGARD
1
entreprise

Département bénéficiant du soleil et conditions climatiques favorables, le Gard est un département agricole très diversifié. Avec 14 AOC, VQPRD, Label Rouge, IGP, AOP, le Gard peut aussi être fier de la qualité de ses productions agrisoles. Industriellement développé, le Gard est aussi diversifié et voit son tissu industriel aller du textile à la puissante filière agroalimentaire, la plus puissante du département avec 5000 salariés. Riche d'un patrimoine impressionnant, bénéficiant d'un ensoleillement remarquable, de paysages variés et d'un littoral bien plaisant, le Gard une destination touristique particulièrement appréciée.

GIRONDEGIRONDEGIRONDE
13
entreprises

Plus grand département français, la Gironde équilibre industries de pointe et activités traditionnelles. Ici, l'industrie aéronautique, avec des entreprises comme Dassault ou Thalès, se partagent le département avec une activité viticole de réputation mondiale et une industrie du bois bénéficiant de la forêt landaise dont une partie est aussi en Gironde.

Ouvert sur l'océan, le département de Gironde a toujours pu bénéficier du port de Bordeaux ouvrant la porte des mers à la région et ses produits.

L'industrie touristique a pu bénéficier des multiples atouts du département et offre de multiples activités allant du tourisme rural aux activités balnéaires variées. Ce département est aussi producteur de caviar, ce qui place la France au second rang mondial pour la production de ce produit.

HAUT-RHINHAUT-RHINHAUT-RHIN
5
entreprises

Au cœur de l'Europe, longtemps disputé par l'Allemagne et la France tout comme l'Alsace et la Lorraine, le Haut-Rhin est riche de ses traditions, de son patrimoine et de cette histoire partagée entre terres germaniques et territoire français. La diversité des paysages et des terroirs a influé sur son évolution et vous pourrez, dans le Haut-Rhin, y découvrir de multiples musées, une architecture remarquable, des châteaux, des paysages.L'agriculture du Haut-Rhin est fortement influencée par ses reliefs et voit des pratiques culturales très variées. Le Haut-Rhin est aussi terre industrielle avec la présence de grosses implantations industrielles.

HAUTE-CORSEHAUTE-CORSEHAUTE-CORSE
26
entreprises

La Haute-Corse, tout comme sa voisine du sud, voit son industrie très atomisée, formée d'entreprises très autonomes et rayonnant sur l'île à défaut du continent. L'agriculture de Haute-Corse, en complément de ses productions traditionnelles, s'est aussi diversifiée vers la production de kiwis et agrumes; citrons, clémentines et pomelos représentent approximitivement 3000 hectares de terres. Tout comme sa voisine du sud, montagneuse la Haute-Corse bénéficie de son littoral, de son soleil, de son histoire et patrimoine, de ses mystères; cela expliquant la place importante du tourisme dans l'économie Haute-Corse.

HAUTE-LOIREHAUTE-LOIREHAUTE-LOIRE
37
entreprises

Les dentelles du Puy sont de grande renommée et valorisent le départemnet de la Haute-Loire, département très agricole dans sa partie occidentale contrairement à sa partie orientale, plus industrielle. Le secteur industriel reste bien implanté et résiste bien aux chocs économiques grâce à une multitude de sociétés à échelle humaine.

Le département de Haute-Loire possède aussi de beaux atouts touristiques avec un riche patrimoine naturel, dont une partie volcanique à découvrir; il voit aussi la présence des premiers châteaux de la Loire, les marques de son passé médiéval avec de superbes châteaux, des villages classés comme Brioude, ou le Puy-en-Velay qui, point de départ d'un des chemins menant à Compostelle, voit la présence d'une remarquable cathédrale.

HAUTE-MARNEHAUTE-MARNEHAUTE-MARNE
1
entreprise

Avec 40% de son territoire couvert de forêt, la Haute-Marne est un des départements français les plus boisés de France; l'industrie du bois y trouve donc naturellement place et est un secteur non négligeable du département. L'agriculture non viticole voit des exploitations de taille importante avec une surface moyenne de 174 hectares par exploitation.

HAUTE-SAÔNEHAUTE-SAÔNEHAUTE-SAÔNE
30
entreprises
HAUTE-SAVOIEHAUTE-SAVOIEHAUTE-SAVOIE
1
entreprise

le département de Haute-Savoie est terre du Mont-Blanc, point culminant du territoire français. Avec un tel sommet, le tourisme ne peut que représenter un poste important dans l'économie du département. Tourisme n'impliquant pas vide industriel, la Haute-Savoie est un département industriel, bien que souffrant lui aussi de cette désindustrialisation générale du pays. Département fortement exportateur, ses activités industrielles sont diversifiées: mécanique, agroalimentaire, matériel de sports, électronique, informatique, etc...
L'agriculture, bien que perdant des terres à cause des développements urbains, reste dynamique, occupe le tiers du territoire et est fortement créatrice d'emplois avec des productions diversifiées comme les fromages, légumes, fruits ou élevages.

HAUTES-ALPESHAUTES-ALPESHAUTES-ALPES
503
entreprises

Le département des Hautes-Alpes, univers d'altitudes, cumule les multiples sommets dépassant les 3000 et une altitude moyenne la plus élevée de France. Le département des Hautes-Alpes, avec la plus haute préfecture, la plus haute sous-préfecture et la plus haute mairie de France, est département de terroirs riches et variés; ils vous permettront d'apprécier les joies hivernales du ski dans un univers remarquable et, en toutes saisons, les plaisirs d'une nature passionnante et remarquable.

HAUTES-PYRÉNÉESHAUTES-PYRÉNÉESHAUTES-PYRÉNÉES
3
entreprises
ILLE-ET-VILAINEILLE-ET-VILAINEILLE-ET-VILAINE
7
entreprises

Département agricole dynamique, l'Ille et Vilaine est le premier producteur laitier de France et, corollaires, pour celle de veaux de boucherie et reste bien placé pour les viandes bovines. L'Ille et Vilaine est aussi terre de productions légumières diverses et terres céréalières non négligeables. L'Industrie Agro-Alimentaire voit ses effectifs salariés allant croissant dans un département oùt le poids lourd industriel rennais écraser les autres secteurs géographiques du département. Le tourisme n'est pas en reste et le département est terre de légendes avec le pays de Brocéliande, et terre de mers avec le pays Malouin. Terre de culture qui vit naître Chateaubriand, l'Ille et Vilaine est aussi synonyme de plages et multiples activités touristiques.

INDRE-ET-LOIREINDRE-ET-LOIREINDRE-ET-LOIRE
77
entreprises

Très orientée vers les grandes cultures, le département de l'Indre et Loire consacre deux-tiers de son territoire aux céréales et oléo-protéagineux. Des surfaces significatives sont aussi consacrées aux vignoble et autres cultures. L'industrie du département occupe plus de 31.000 personnes se partageant 2000 entreprises dont la métallurgie est le premeir secteur, suivi des plastiques-caoutchouc et énergie. Le Val-de-Loire et ses châteaux, les vignobles tourangeaux, les jardins et l'Histoire d'une grande richesse ne peuvent que booster un secteur touristique dynamique.

ISÈREISÈREISÈRE
1
entreprise

L'Isère a donné son nom à ce département dynamique centré sur Grenoble, ancienne capitale du Dauphiné. L'Isère est un des rares départements français où l'industrie constitue un employeur très important; tout comme l'est aussi l'agro-alimentaire. L'Isère est un département, avec Grenoble, voyant une forte industrie et recherches de pointe.

L'argiculture du département est aussi un secteur important et varié. Comme partout sur le territoire national, le nombre d'exploitations agricoles est en diminution. Territoire de montagnes, l'élevage est fortement réprésenté. Notons la production de fruits, dont les fameuses noix de Grenoble, de fromages célèbres dont le Saint-marcellin, entre autre.

JURAJURAJURA
88
entreprises

Comme toutes les régions de France, le département du Jura voit sa population agricole décroissante. Terre d'élevage où les expoitations laitières représentent près de 50% des exploitations, le Jura est aussi terre de vignobles avec 12% des exploitations orientées vers la viticulture. L'industrie jurassienne fut influencée par le mode de vie des habitants qui, occupés l'été par leurs activités agricoles, s'occupaient l'hiver en produisant de petits articles en corne, bois ou métaux. De ces activités premières sont nées l'industrie lunettière, entre autre et première de France. L'industrie jurassienne, fortement spécialisée dans les industries d'équipement du foyer, est fortement malmenée par la concurrence étrangère. La neige et les reliefs, le patrimoine architectural ou historique, les paysages naturels ou modelés pas l'homme, le Jura est une région touristique remarquable et passionnante.

LOIR-ET-CHERLOIR-ET-CHERLOIR-ET-CHER
45
entreprises
LOIRELOIRELOIRE
1
entreprise

Terre d'agriculture, le département de la Loire voit l'élevage bovin principalement implanté sur les monts du Forez et du Lyonnais alors que les terres de cultures seraient plutôt implantés en Forez. Ce département de la Loire est aussi fortement industriel et reste le premier département textile du pays. Malgré la concurrence de pays à faible coûts de main d'oeuvre, de belles unités restent très actives sur le département. Les industries métallurgiques et industries liées à l'armement, bien qu'ayant souffert de crises successives, gardent une première place française à ce département. L'industrie de l'armement vit naitre plusieurs illustres noms en la matière: cchar Saint-Chamond, Chassepot, Lebel, Famas sont nés en ces lieux. L'industrie agro-alimentaire est la première de la région Rhône-Alpes. Roannais, Forez, Monts du Lyonnais, Pilat, le département de la Loire est riche d'un capital touristique remarquable.

LOIRE-ATLANTIQUELOIRE-ATLANTIQUELOIRE-ATLANTIQUE
9
entreprises

À dominante polycultures et élevage, le département de Loire-Atlantique voit ses terres agricoles diminuer de 3000 hectares par an, absorbées par la pression urbaine et touristique de Nantes et Saint-Nazaire. 7500 exploitations assurent la production agricole d'un département porduisant près de 80% de la production de mâche française. Le département voit une AOC avec le Muscadet et se taille une très bonne place dans le secteur de l'agroalimentaire. Avec les Chantiers de l'Atlantique, le département occupe la première place française pour les constructions navales et sont un pôle important des constructions aéronautiques. 18% de l'emploi total du département concerne l'industrie et voient le département tenir une 3° place en France. Le tourisme n'est pas en reste et le département offre de multiples possibilités allant de son littoral à ses zones marécageuses comme la Brière ou Grandlieu. Les vignobles sont aussi un de ces multiples buts de visite, tout comme la faiencerie de Pornic, le château des Ducs de Bretagne à Nantes...

LOZÈRELOZÈRELOZÈRE
83
entreprises
MARNEMARNEMARNE
2
entreprises

Le premier producteur de Champagne avec ses 23 899 hectares de vignoble AOP et aussi terres agricoles diversifiées produisant 6.6 % des céréales du pays avec 56% de ses terres y étant consacrées. La Marne est aussi producteur de betteraves industrielles avec 13% de la production nationale. Une production de pavot médicinal est assurée sur le territoire départemental. Bien que département le moins industrialisé de la région Champagne-Ardenne, la Marne présente une grande diversité industrielle allant des productions pharmaceutiques aux équipementiers automobiles en passant par la métallurgie et l'agroalimentaire lié pricipalement aux Champagnes. Le secteur du tourisme est favorisé par ses sites de grande classe. La Cathédrale de Reims et son patrimoine architectural, le capital historique du département, ses paysages variés, ses vignobles font de la Marne une destination touristique passionnante.

MAYENNEMAYENNEMAYENNE
1
entreprise

L'agriculture mayennaise représentant 9% de la population active et influe fortement sur un secteur agroalimentaire départemental employant approximativement 6300 salariés. L'élevage est le grand secteur agricole du département et le place en seconde position pour la production de viande bovine ainsi qu'à la 5° place pour la viande de porc et la production laitière. Bénéficiant de cette agriculture dynamique, la Mayenne voit un secteur agroalimentaire très présent avec des groupes comme Lactalis, Bel, Doux et autres. Les autres secteurs industriels sont majoritairement situés dans l'agglomération de Laval, principal bassin d'emploi du département. Si la métallurgie caracole en tête, le nombre d'établissement lié au bois est a signaler. Le tourisme mayennais bénéficie de forts atouts et de charmantes villes comme Laval ou Château-Gontier. Patrimoine architectural se partage le département avec un patrimoine naturel à ne pas manquer, comme la vallée de la Mayenne

MEUSEMEUSEMEUSE
22
entreprises

La Meuse est un département agricole; ce secteur y représente 3400 entreprises, 54% du territoire départemental, 338.000 hectares. Terres favorables, 82% de ces surfaces sont consacrées aux cultures, oléagineux et céréales; les 102.000 hectares restant étant consacrées à l'élevage pour 102.000 hectares, cultures fruitières et viticoles pour le reste; la vigne représentant 35 hectares. Plusieurs secteurs réprésentent l'industrie meusienne. travail de l'acier, agroalimentaire, métiers du bois représentent 60% de l'emploi du secondaire et voit quelques belles structures industrielles présentes sur le département. Le tourisme en Meuse est un peu écrasé par Verdun et les combats du premier conflit mondial. Cela ne doit pas faire oublier que le département est aussi riche de son histoire allant du site gallo-romain de Nasium et ses reconstitutions, aux multiples musées émaillant le territoire et ses paysages agréables et divers.

MORBIHANMORBIHANMORBIHAN
147
entreprises

Seul département français à ne pas porter un nom français mais un nom breton, le Morbihan, signifiant petite mer, est partagé entre un univers gallésant et bretonnant. Sa large façade maritime l'ouvrant sur l'Atlantique, le morbihan fortement influencé par l'océan.

Longtemps agricole, le Morbihan s'est modifié et industrialisé avec la DCN, constructions navales basées à Lorient, avec la modernisation de l'agriculture, avec la pêche industrielle faisant de Lorient le second port de pêche de France, avec l'ostréiculture qui place aussi ce département en seconde position pour cette activité. Le tourisme y est un fort secteur d'activité avec des stations balnéaires comme Carnac, Quiberon ou le golfe du Morbihan

MOSELLEMOSELLEMOSELLE
3
entreprises

4059 entreprises agricoles maillent le département de la Moselle et gènèrent près de 6000 emplois directs et induisent près de 4000 emplois dans l'agroalimentaire. La filière laitière est la principale activité de cette agriculture, elle voit 64% de la production transformée dans le département. Découlant de cette activité, la production de viande est aussi un poste important, dirigé principalement vers la filière bovine et ne voyant pas l'existence d'une filière porcine significative. Les cultures céréalières aussi présentes ne sont pas à négliger. Ces cultures sont écoulées via le port de Metz. L'industrie lourde ayant beaucoup souffert des crises liées à cette industrie, le département de Moselle aide au développement de nouvelles industries liées au savoir-faire mosellan et garde quelques beaux fleurons industriels avec PSA entre autre. Le passé industriel du département a ouvert de nouvelles formes de tourisme complétant bien les différentes et multiples activités possibles de ce département.

NORDNORDNORD
18
entreprises

Bien que le département du Nord soit fortement urbanisé et fut industrialisé, l'agriculture tient toujours une place importante dans l'économie du département. Si les grandes cultures et l'élevage sont majoritaires sauf dans le terroir Boulonnais et le Thiérache dominés par le bocage. L'industrie du département du Nord était basée sur le textile, la sidérurgie et l'exploitation du charbon. Touchés par des crises récurentes, ces trois secteurs ont beaucoup perdu de leur importance et sont sinistrés. L'extration du charbon ayant cessé en 1990 avec la fermeture du dernier puit. Le tourisme offre un choix riche et diversifié et vos balades dans le département du Nord vous permettra aussi bien la visite de sites naturels remarquables que de villes passionnantes ou paysages industriels à ne pas oublier.

OISEOISEOISE
1
entreprise

Le département de l'Oise est doté de terres fertiles et voit de grandes cultures présentes sur son territoire. Si l'agriculture de l'Oise ne représente que 0.9% de l'emploi salarié du département, elle voit des exploitations, 111 hectares de moyenne, produisant majoritairement des céréales. L'industrie de l'Oise représente approximativement 25% de l'emploi salarié avec une prédominance pour l'agroalimentaire, suivi par la métallurgie. Le tourisme est favorisé par la proximité de l'agglomération parisienne et des attractions comme le Parc Astérix, La Mer de Sable. Le département est aussi lieux de mémoire 1914-1918 et 1939-1945 avec de nombreux et émouvants témoignages.

PARISPARISPARIS
2
entreprises

Si Paris est la capitale du pays, elle fût aussi une laborieuse cité qui comptait près de 900.000 ouvriers vers 1900 pour moins de 3 millions d'habitants. De cette période industrieuse, et malgré les multiples destructions des années 1950, il reste plusieurs usines témoignant de ce passé; leurs bâtiments ayant été employés pour d'autres activités.

Les changements urbains ont chassé les productions hors de Paris. N'y cherchez pas de produits du terroir parisien, n'y cherchez pas de brasseries ou de producteurs typiquement parisiens, sauf peut-être dans les magasins de quartiers ou sur les marchés des arrondissements.

PYRENÉES-ATLANTIQUESPYRENÉES-ATLANTIQUESPYRENÉES-ATLANTIQUES
14
entreprises

Fortement marqué par sa culture basque et béarnaise, le département des Pyrénées-Atlantiques voit 56% de son territoire consacré à l'agriculture; ageiculture orientée élevage mais voyant aussi la présence de produits certifiés par de nombreuses AOC, AOP, IPG. L'industrie n'est pas absente de ce département avec de gros établissements dans l'aéronautique, l'habillement et cuirs, la métallurgie ou les combustibles. Le port de Bayonne est le neuvième port français avec un tonnage dépassant les 4 millions.

PYRENEES-ORIENTALESPYRENEES-ORIENTALESPYRENEES-ORIENTALES
4
entreprises

Avec une première place pour des productions agricoles comme les nectarines, lespèches ou les vins doux; avec une deuxième place pour les choux-fleurs et les tomates, l'agriculture des Pyrénées-Orientales représente approximativement 5500 exploitations agricoles diverses. Le territoire voit de nombreuses AOC protégeant vins, pommes de terre, artichauts, pêches, abricots du Roussillon, agneux, miels, etc...
L'industrie du département voit la présence très forte d'une industrie agro-alimentaire puissante avec des entreprises comme Cemoi pour la confiserie ou Cusenier pour les breuvages. L'industrie papetière voit de belles structures avec, entre autre, Républic Technologies et autre entreprises spécialisées dans l'emballage ou bouchonnage comme Onéo Bouchages.
Question tourisme, le département des Pyrénées-Orientales est parfaitement pourvu pour attirer et enjouer les visiteurs: montagnes, plages, chaleur, sites remarquables, patrimoine sont légions et n'attendent que votre visite...

RHÔNERHÔNERHÔNE
2
entreprises

Le département du Rhône est un des poids lourds de l'économie française. Largement dominé par Lyon et son agglomération, le Rhône voit, à l'ouest, ses régions montagneuses bénéficier d'une agréable ruralité contrastant avec les fortes concentrations urbaines des plaines de l'est. Bien que perdant des actifs, l'agriculture reste toujours d'un poids important par sa production réalisée sur 9000 exploitations de 17 hectares de moyenne. Maraîchages et cultures fruitières sont favorisées par la proximité lyonnaise dans ce département boisé. Le secteur viticole est aussi important avec des crus renommés et reconnus comme les beaujolais et autres AOC parsement le territoire. Le Rhône est industriellement dynamique et voit différentes branches du secteur secondaire bien implantées sur l'agglomération lyonnaise avec la pétrochimie, chimie, constructions mécaniques... Si le travail de la soie, qui fit la fortune lyonnaise, est toujours présent, il est maintenant réduit et dirigé vers les productions de luxe.
Le secteur du tourisme peut bénéficier de l'attrait lyonnais mais aussi des charmes du Beaujolais, des monts et coteaux du lyonnais.

SAVOIESAVOIESAVOIE
9
entreprises

Territoire de montagnes, le département de Savoie voit son agriculture pénalisée par le manque de terres arables; elles ne représentent que 31% du territoire - 53% en moyenne nationale. 86% de ces surfaces sont en pâtures, 7% sont labourables et 2% de ces terres sont utilisées pour le vignoble.
Le secteur industriel est surtout concentré dans la région de Chambéry et du lac du Bourget. Les régions d'Arslyère, l'avant-pays savoyard et le coeur du département gardent aussi une forte vacation industrielle. Ce secteur industriel représente aussi 77% de l'export du département, ce qui place le département au-dessus de la moyenne régionale.
Le secteur touristique représente 50% du PIB départemental et est le premier secteur économique savoyard; le département de Savoie voit nombre de stations de ski de renommée mondiale qui représentent plus de 900km de pistes de ski alpin et plus de 1000km de ski nordique. Si la saison hivernale apporte fréquentation des stations, la saison estivale est, elle aussi, bien dynamique.

SEINE-MARITIMESEINE-MARITIMESEINE-MARITIME
2
entreprises

Le prix des terres agricoles en Seine-Maritime sont parmi les plus élevées de France et reflètent bien la place de l'agriculture dans ce département. Prairies favorables à l'élevage et terres riches ou alternent champs de lin dont la Seine-Maritime assure 30% de la production française, champs de céréales majoritairement exportées et champs de colza et betteraves utilisées pour la production d'éthanol. La Seine-Maritime est un département à l'agriculture puissante, se développant maintenant au détriment des fermes familiales qui, malheureusement disparaissent au bénéfice du capital.

SEINE-SAINT-DENISSEINE-SAINT-DENISSEINE-SAINT-DENIS
2
entreprises

À cause de son urbanisation importante, le département de Seine-Saint-Denis pourrait nous laisser croire que l'agriculture y est inexistante; cela est une grande erreur car l'agriculture de Seine-Saint-Denis est bien existante. De type urbain ou péri-urbain, elle est représentée par des surfaces très émiettées et intégrées au coeur du tissu habité. Nous y retrouvons maraîchages, apiculture et viticulture avec plusieurs crus qui, s'ils produisent de petits volumes, ne sont pas négligeables.
Le chômage est important en Seine-Saint-Denis, l'industrie l'est aussi et ce département, particulièrement dynamique, bénéficie d'infrastructures comme l'aéroport Charles de Gaulle ou de voies de communications aisées.
Si le "9-3" a mauviase réputation, il n'est pas vide d'intérêts touristiques et c'est avec plaisir que vous pourrez y visiter la basilique Saint Denis, les Rois de France y reposent; vous pourrez y naviguer sur le canal de l'Ourcq, visiter le musée de l'Air, un des plus riche du monde, ou découvrir aux coins des rues et des quartiers, les traces de l'histoire maraichère et industrielle de ce département qui, pendant longtemps, fut le grenier alimentaire de Paris.

SOMMESOMMESOMME
1
entreprise

Orientée vers les grandes cultures, l'agriculture de la Somme est importante productrice de pommes de terres, betteraves, légumes et céréales. Ces cultures se complètent avec une filière élevage dynamique; la Somme génère la moitié de la production laitière picarde. Sur 473.000 hectares de Surface Agricole Utile, 75% du département, la Somme voit 68% de sa SAU en terres arables et 7% utilisés en prés et pâtures. 50% des terres cultivables sont utilisées pour la production de céréales.
L'industrie de la Somme, favorisée par sa filère agricole, favorise une forte présence des industries agroalimentaires. Si le secteur de la métallurgie est bien placé par le nombre de ses effectifs, il ne faut pas négliger la plasturgie, le textile, la filière ferroviaire, ou les industries mécaniques.
La baie de Somme est sans doute le plus connu des attraits touristiques du département; cela ne doit pas faire oublier la multitude de paysages, le patrimoine architectural, dont la cathédrale d'Amiens, les beffrois, les châteaux, ni ces paysages grandioses et variés. Un riche département, plein de grandeurs et passionnant.

TARN-ET-GARONNETARN-ET-GARONNETARN-ET-GARONNE
1
entreprise

Le département du Tarn et Garonne voit un peu plus de 5000 exploitations se partager les 210.000 hectares de surfaces utiles mais, comme tous les départements français, voit une baisse du nombre de ses agriculteurs; phénomène surtout sensible pour les polycultures ou polyélevages ainsi que chez les producteurs de fruits. L'agriculture est le premier secteur économique du département et plusieurs AOC et IGP protègent ses productions vinicoles ou fruitières. Plusieurs industries performantes émaillent aussi le département; elles concernent des secteurs de pointe comme l'électronique ou l'aéronautique. Riche de son patrimoine, de ses châteaux et de son patrimoine bâti, le Tarn-et-Garonne présente des paysages diversifiés allant des plaines agréables du Tarn et de la Garonne aux paysages steppiques du Causse du Quercy.

TERRITOIRE-DE-BELFORTTERRITOIRE-DE-BELFORTTERRITOIRE-DE-BELFORT
1
entreprise

Le Territoire de Belfort est occupé à l'agriculture pour un tiers de sa superficie. Comme tous les territoires, celle-ci connait de profonds changements et voit le nombre d'exploitations diminuer. Alors que les exploitations favorisaient l'écoulement de leurs productions vers les circuits industriels classiques, le développement des circuits courts est en plein développement et les agriculteurs ont rédécouvert l'intérêt d'écouler leurs produits sur les marchés de proximité. Petit département par la superficie, le Territoire de Belfort voit la présence de plusieurs poids lourds comme PSA ou Alstom. Bénéficiant de sa position, à la limite de trois pays et du massif d'Alsace tout comme celui du Jura, le Territoire de Belfort est touristiquement riche et varié. Vous ne pourrez rater le Lion de Belfort, lié à l'histoire de la ville.

VAL-D'OISEVAL-D'OISEVAL-D'OISE
1
entreprise

Le département du Val-d'Oise, malgré sa proximité avec Paris, voit une agriculture performante et dynamique. Après avoir perdu des surfaces agricoles utiles importantes, de l'ordre de 400 hectares/an entre 1970 et 1988, ces pertes ont diminuées et se situent aux alentours de 90h/an depuis les années 2000. Les fermes tournent autour de 120h par exploitation et font le Val-d'Oise non seulement producteur de blé, betteraves, orges, légumineuses mais aussi acteur de productions liées à l'arboriculture. Les secteurs de l'élevage ne sont pas inexistants. Le nombre important d'apiculteurs est à signaler. Le département voit l'existence d'un tissu de PME-PMI très dense ainsi que la présence de multiples entreprises d'envergures internationales bénéficiant de la position intéressante du département. Le secteur du tourisme bénéficie aussi de multiples atouts et c'est dans le département du Val-d'Oise que se trouve la seule station thermale d'Ile-de-France avec Enghein-les-Bains.

VAL-DE-MARNEVAL-DE-MARNEVAL-DE-MARNE
1
entreprise

L'agriculture du Val-de-Marne n'occupe plus que 4.6% du territoire départemental. Fortement urbanisé le territoire a vu ses terres agricoles s'évaporer sous l'urbanisation; il ne reste plus que quelques maraichers et horticulteurs en activité. Le département semble ne voir l'existence que d'un seul éleveur; des ânes à la ferme des Bordes. Le Val-de-Marne, parmi les plus petits départements français, est fortement urbanisé et voit une érosion de sa présence industrielle au bénéfice du secteur tertiaire. Il reste quelques beaux fleurons comme Saint-Gobain. La forte densité de bâtiments ne favorise guère les longues balades campagnardes mais vous pourrez vous rabattre sur la visite des superbes musées et trois châteaux du département, faire une croisière sur la Marne ou allez dans une de ces guiguettes renommées des bords de Marne. N'hésitez pas...

VARVARVAR
3
entreprises

Deux productions principales caractérisent l'agriculture du Var. La viticulture est l'un de ces secteurs ayant vu la naissance de plusieurs AOC, dont les Vins de Bandol, Côteaux Varois ou Côtes de Provence. L'horticulture, favorisée par un climat favorable, est l'autre pilier de cette agriculture varoise, plaçant le Var au rang de premier producteur de fleurs du pays. Ces deux productions majeures ne doivent pas faire oublier que ce département est aussi premier pour la production de miel et de figues. Le Var est aussi très gros producteur de châtaignes, d'huile d'olive et bien d'autres productions. Premier département militaire de France, le Var industriel est dominé par les arsenaux de Toulon employant environ 20.000 personnes. Le reste du tissu est surtout représenté par des PMI-PME qui, par leur nombre, représentent le plus gros employeur de la région. Le secteur du tourisme est aussi fortement porteur d'activités et créateur d'emplois. Le département du Var bénéficie d'un climat particulièrement plaisant et de superbes atouts comme la rade de Toulon, Saint-Tropez, le massif des Maures ou les gorges du Verdon.

VAUCLUSEVAUCLUSEVAUCLUSE
61
entreprises

Le Vaucluse agricole rime avec vins, légumes et fruits qui restent la première production du département. Premier département producteur de cerises, de raisins de table et de truffes, le Vaucluse tient aussi place honorable pour d'autres productions comme les vins d'appelation, figues, fraises, courgettes, lavandes ou aubergines; démontrant aussi la grande diversité de ses productions agricoles.

L'industrie du département s'appuie surtout sur un dense tissu de PME-PMI, en général familiales et orientées vers la transformation des produits agricoles. Comme partout sur le territoire national, les grosses entitées industrielles ont subi de lourdes baisses d'effectifs; cela démontrant l'importance primodiale des PME-PMI dans la création d'emplois.

Aborder le tourisme en Vaucluse ouvre de multiples horizons tant le département est riche et varié par son histoire et les monuments qui en restent, par ses paysages et leurs impressionnantes grandeurs, par son art de vivre et sa gastronomie bien plaisante.

VENDÉEVENDÉEVENDÉE
2
entreprises

L'agriculture est un des secteurs clef du département de la Vendée et emploie plus de 7% de la population active départementale. Terre d'élevages dominée par les bovins, la Vendée voit aussi une forte activité avicole et cunicultrice. Les cultures ne sont pas en reste; ce département est un gros producteur de blés durs. Comme tous les départements de France, le nombre d'agriculteurs diminue régulièrement.

Conséquence d'une agriculture forte, l'agro-alimentaire a toute sa place en Vendée et voit de beaux fleurons comme Fleury Michon bien implantés dans le département. Le département a vu les naissances de Jeanneau et de Bénéteau, premier constructeur mondial de voiliers pour la plaisance. Il voit aussi plusieurs autres PME-PMI particulièrement dynamiques comme Aken, fabriquant des vérandas, ou Esswein, fabriquant de lave-vaisselles.

Partagé entre l'océan sur lequel règnent Yeu et Noirmoutier, mystérieuse avec ses bocages, son marais breton et son marais poitevin, la Vendée est aussi riche d'un patrimoine maritime et architectural qui sont incontournables.

VIENNEVIENNEVIENNE
47
entreprises

Le département de la Vienne est fortement agricole. Ce secteur représente plus de 5000 exploitations et occupe 68% du territoire. Le département se situe dans le peloton de tête des surfaces céréalières et oléoprotagineuses du pays. Plusieurs labels protègent les productions viennoises comme les IGP Melon du Haut Poitou, AOC Vins du Saumurois et du Haut-Poitou, IGP Agneau du Poitou-Charentes, Label Rouge Agneau le Diamandin. Agriculture et agroalimentaire représentent 12% des emplois de la Vienne. L'emploi industriel est assuré par une dizaine de gros établissements représentant 50% de l'emploi. Le tourisme du département de la Vienne est stimulé par le Futuroscope de Poitiers et ne manque pas d'atouts patrimoniaux lié à l'histoire de cette belle région.

VOSGESVOSGESVOSGES
4
entreprises

Les Vosges, bien qu'ayant beaucoup souffert de délocalisations, reste un département industriel dynamique grâce à ses PME-PMI. Les emplois industriels sont principalement liés au travail des métaux et suivis par le secteur agro-industriel. Bois et meubles jouent à part égales avec le textile qui fut un secteur important du département. Notons l'importance de l'industrie papetière plaçant ce département à la première place nationale. Le département des Vosges bénéficie d'une forte industrie touristique grâce à ses paysages, ses stations de ski et ses multiples charmes touristiques...

YONNEYONNEYONNE
2
entreprises

Le département de l'Yonne voit 31% de sa superficie couverte de forêts; cette couverture forestière permettant une diversité de productions allant du chêne aux sapins de Noël. L'élevage est surtout représenté par des vaches allaitantes alors que les broutards ne sont guère représentés. Si l'élevage connu quelques moments de gloire, son déclin est continu et inexorable. Le secteur porcin est le plus faible des secteurs de l'élevage. L'agriculture représente 5% de l'emploi départemental.
L'industrie est surtout représentée par des entreprises de tailles intermédiaires et représente 20% de l'emploi du département. Les productions métalliques dominent largement le secteur industriel du département.
L'Yonne, à notre connaissance, est le seul lieu du monde où se construise un château-fort; et cela n'est qu'une remarque concernant un département doté de solides attraits touristiques.

Twitter ВКонтактеFacebook
Homme et citoyen

Homme et citoyen

Jérôme est dans le transport et logistique. Après une carrière d'officier dans l'armée, il a fait le choix de notre pays pour créer son entreprise de transports en 2008...

Suite de cette page...
Ils sont à l'honneur

Homme et citoyen

Suite de cette page...